GASTROSOPHIE, CHAMPAGNE, PACKAGING ET D´AUTRES PLAISIRS

C´est la gastronomie même qui nous a déjà appris que la présentation du produit est essentielle.

Sotin (Allemagne) 1851.

Le Chevalier de Lelly jette les bases du concept original de la Gastrosophie en la décrivant comme la science des appétits, des joies et des sentiments.

Un mélange de plaisir et connaissance.

Un gourmet est une personne éduquée en gastronomie ou amateur de repas raffinés; on suppose qu’un gourmet n´apprécie pas seulement la nourriture de meilleure qualité mais manifesterait également son intérêt pour des questions artistiques et culturelles.

Rome 1986.

Mc Donald ouvre une filiale en pleine Piazza di Spagna; en signe de protestation contre ce fait et contre le concept fast-food une manifestation a lieu, elle est conduite par des journalistes et personnages de la culture italienne.

Comme conséquence de cette manifestation naît le mouvement slow food. Ce dernier souhaite revendiquer le concept de gastrosophie qui va à l´encontre de la standardisation du goût dans la gastronomie.

C´est un mouvement actuellement actif et reconnu par la FAO.

Dans le monde entier 2019.

Il existe une multitude de paroles unies à l´adjectif gourmet qui nous sont très proches: healthy gourmet, hamburger gourmet, revue gourmet, magasin gourmet, marché gourmet, recette gourmet, ging tonic gourmet…

Le marketing s´approprie le mot gourmet parce qu´il comprend bien que l´hédonisme est toujours très à la mode. Le plaisir de la nourriture et des boissons est un luxe, une expérience, une jouissance et une culture.

Peu importe les siècles qui ce sont écoulés, nous aimons autant que Le Chevalier de Lelly savourer les plaisirs de la table.

Le marketing et les marques  ont compris que nous avons une relation différente avec la nourriture pendant la semaine, et en weekend ou les moments de loisirs, et pour cela, le mot gourmet décrit l´ensemble des produits, des lieux et des expériences qui nous emmènent plus loin que la nourriture quotidienne.

Aujourd´hui il s´agit de ce que l’on mange, comment on le mange, où on le mange, avec qui on le mange et comme est que tu le comuniques.

Et bien que le dicton “nous sommes ce que nous mangeons”  est vrai, il ne l´est pas moins celui qui affirme “on mange avec les yeux”.

C´est la gastronomie même qui nous a déjà appris que la présentation du produit est essentielle.

Et la “réseau des réseaux”nous a contraint à ranconter l’indicible. Il s’agit: comuniquer la saveur à travers d’une photo.

C´est pourquoi nous pouvons parler de packaging gourmet o packaging gourmetisant.

Un coffret aide à renforcer l´histoire d´une marque, à montrer sa valeur différentiel et de exclusivité, aide à créer un marque de luxe.

Un étui bien conçu appuiera le nouveau marketing du XXe siècle.

 Ce marketing qui a besoin des images conveicantes et de signes clairs.

Parce que cette langue (de l’image et de les signes) est la langue de nos clients.

Est le nouveau Esperanto.

 Nous avons besoin de envelopper notre produit dans une boîte qui parle sur notre vin, notre huile ou notre chocolat etc…

Nous précisons laisser de trace dans l´esprit du consommateur de maniere que, quand il pensé à notre produit ou il le voit réussise à évoquer une saveur, une odeur, un moment un lieu… Cela c´est le luxe.

Nous devrons concevoir notre packaging de la même manière que un gastrosophe cuisine, en tenant compte les textures, la combinaison de contraires, les couleurs, la forme, la composition… chaque petit détail compte pour raconter l´histoire de un produit faite avec le plus grande soin.

En définitive tel est l´objet du packaging gourmet, mettre prénom et nom à une particulière “experience de luxe”.

Il n’a jamais été si simple créer une marque.

Il n’a jamais été si simple qu’un marque soit non pertinente.

Et jamais le packagin a joué un rôle aussi importante pour les marques qu’aujourd’hui.

 

 

 

 

 


Comparte:
  • Aimez vous ce post?