Histoire

Cartonajes Salinas est une entreprise créée par elle-même.

Si nous devions la définir nous pourrions avancer qu’elle vient d’être titulaire du grade de docteur en packaging carton rigide rembordé pour les marchés Premium et luxe.

Elle possède des connaissances qu’elle a accumulé pendant des années d’étude et d’expérience. Elle est attentive aux dernières innovations techniques et elle les applique dans son jour à jour, elle gère également une quantité significative d’information sur le secteur. Cela fait des années qu’elle réalise des investissements afin de se développer en tant qu’entreprise…mais elle préserve encore intacte la passion pour les challenges, l’envie de créer, d’apprendre, de progresser…et ressent encore l’envie de beaucoup plus.

Antonio Martinez dirige cette entreprise depuis sa création, en 1995, son équipe est constituée d’un groupe de coordinateurs qui dirigent les différents départements : marketing et design, commercial, devis, maquettes, production, développement et qualité.

Sous forme de discussion, nous parlons avec lui sur le passé, le présent et le futur de l’entreprise:

Cartonajes Salinas est née en 1995,

cependant, le business des boîtes trouve son origine dans ta famille, n’est ce pas?

C’est exact, mon père a commencé à fabriquer des boîtes rembordées pour le secteur de la chaussure (principale activité dans notre zone) vers les années 60.

J’ai repris les affaires au début des années 90, ce furent des années avec beaucoup de changements jusqu’à ce que l’on s’établisse en tant que Cartonajes Salinas.

Au début, vous fabriquiez que des boites pour chaussures?

En effet, l’entreprise est née pour offrir ses services à l’industrie de la chaussure qui, à cette époque, était en plein essor à Elda. Elle constitue encore de nos jours l’activité industrielle la plus importante de la zone. La chaussure continue d’être une partie significative de notre production mais avec des caractéristiques différentes de celles que l’on retrouvait à nos débuts.

Comment s’est produit le saut vers d’autres secteurs?

Je me souviens de cette période comme d’une période quelque peu dure car nous vivions ce conflit dont souffrent beaucoup d’entreprises : “se renouveler ou mourir” et moi, j’avais envie de renouveau, de créer.

Je me souviens parfaitement du jour où s’est produit un déclic dans ma tête. C’était un dimanche en 1995, cela faisait quelques mois que nous étions installés à Salinas et en décembre, dans un spécial du journal ABC (la revue Blanc et Noir), j’ai lu : « lorsque les fêtes de Noel approchent, les maisons de parfumerie lancent au même temps que leurs fragances, des coffrets avec plusieurs produits de la marque… ». La semaine suivante j’allais dans les grands magasins où je détectais des secteurs et des produits avec lesquels nous pouvions travailler.

A partir de ce moment, nous nous sommes concentré sur l’activité commerciale et nous avons fait en sorte de nous faire connaître, principalement à Madrid et Barcelone où se trouvaient la plupart des entreprises dédiées a la parfumerie et la cosmétique…

Il nous a fallu huit ans pour atteindre notre objectif, à savoir, faire fonctionner l’entreprise afin de rendre possible l’investissement en machines nécessaire pour entrer dans ces secteurs.

Avec le temps, je pense que beaucoup d’aspects basiques des entreprises restent les mêmes. À l’époque, l’on pratiquait déjà le net-working, elevator, speach et marketing direct même si ces pratiques ne portaient pas ces dénominations.

Il y en a d’autres, comme l’accès à l’information que j’apprécie spécialement et que je considère comme un des agents les plus importants de l’accélération des changements que nous avons observé et vécu ces dernières années.

A partir de là, la roue commence à tourner, les investissements et les changements sont continus et constants.

Savoir Plus
/

ant“Derrière moi,  je compte sur une équipe constituée d’excellents professionnels qui permettent notre réussite. Mon travail est d’agir comme un fil conducteur d’une série de processus liés au produit: designer, fabriquer, amener les projets aux banques et obtenir des crédits, l’offrir au client, le vendre, ratifier sa qualité etc. Je rassemble des personnes et essaye qu’elles donnent le meilleur d’elles-mêmes. L’équipe vous surprend chaque jour car elle démontre aimer l’entreprise quasiment plus qu’elle-même”

ANTONIO MARTINEZ.
Fondateur et Directeur Général de Cartonajes Salinas

CAPACITÉS

  • Département interne de design, pre-impression et réalisation des maquettes
  • 21.000 m2 d’usine de production avec 90% des processus intégrés et disposant de la dernière technologie en arts graphiques et production de coffrets rigides rembordés.
  • Notre position géographique est stratégique pour travailler en équipe avec le client, assurer une grande capacité de réaction et un time to market plus court.
  • Service de logistique: stockage et envois fractionnés.