Put your feet in the right place

« Be sure you put your feet in the right place. Then stand firm »

Assurez-vous que vous mettez vos pieds au bon endroit. Puis, tenez ferme.

Cette classique citation d’Abraham Lincoln a inspiré ce post car elle résume parfaitement ce que nous voulons exprimer.

D’un côté, il faut prendre en considération que le nombre de lancements annuels est de dizaines de milliers à niveau mondial, mais selon un article publié par Harvard Business Review (Why Most Product Launches Fail– Avril 2011), le taux d’échec de ces nouveaux lancements est d’entre 40-80% suite, dans la plupart des cas, à un manque de préparation ou de tests dans les différentes phases du lancement.

D’un autre côté, la révolution numérique a fait que la ligne de séparation entre entreprise et consommateur soit de plus en plus fine ce qui devient une arme à double tranchant : elle a la capacité de réaliser un jugement immédiat sur le produit et la marque tout en étant un puissant outil pour savoir, suivre, surveiller et segmenter, entre autres, le goût du consommateur.

D’ailleurs, il ne faut jamais oublier que le packaging, l’étui, la boîte, le coffret ou l’emballage est la première prise de contact du consommateur avec le produit, vous êtes donc sûrement d’accord avec nous sur le fait qu’il est nécessaire d’avoir des outils puissants, clairs et précis permettant que nos produits sortent au marché les plus préparés possible pour faire face à ce compliqué scénario.

Conception ?Oui, nouveauté ? aussi ; mais il n’y aura de l’innovation que si cela représente, contribue, questionne, intègre, répond, définit et/ou se combine avec les changements culturaux, sociaux, esthétiques ayant un impact réel sur les consommateurs et leur entourage.

Comme la plupart de nos clients, nous sommes 100% convaincus du pouvoir de vente du packaging et, même s’il est vrai qu’il est impossible de contrôler toutes et chacune des variables qui font partie du processus de vente, il est aussi vrai qu’il y a des outils pouvant nous aider facilement et concrètement à réussir.

Si nous nous focalisons dans le monde du luxe, cela devient encore plus flagrant car nous parlons d’un monde fondé sur le détail et l’expérience proposée au client.

Il y a quelques posts nous vous avions proposé une vision révisée du Brief pour la conception de packaging, aujourd’hui nous vous proposons un exercice différent fondé sur les outils de marketing les plus simples et complets : DAFO, FODA ou SWOT (en anglais).

Cet outil a été crée dans les années 60 devenant toute une révolution en ce qui concerne la stratégie commerciale : il donnait à l’investisseur une vision plus claire sur comment investir car il proposait une image assez claire pour assimiler l’information aussi externe qu’interne d’une unité opérationnelle.

Nous croyons qu’il est possible d’adapter cet outil pour analyser un étui, un coffret, une boîte, etc.

Il suffit simplement de changer les axes d’analyse internes et externes par des caractéristiques physiques et le comportement dans le point de vente, nous aurons ainsi une forme de déterminer le potentiel de ce packaging et, encore plus important, nous pourrons détecter leurs possibles carences et réagir à temps (voir le tableau pour mieux comprendre).

 

dafo_design_fr

 

Ainsi, il faudrait analyser de manière correcte, critique et définie les forces et les faiblesses de notre coffret concernant ses caractéristiques physiques :

– conception

– couleur

– forme

– taille

– niveau de détail/ innovation

– information dans le coffret/ lecture de celle-ci

– expérience et usabilité du client (ouverture, transport…)

– ce que notre pack communique

– alignement du design avec son public

 

D’un autre côté, il faudrait analyser les opportunités et les menaces de notre boîte dans le point de vente :

– Elle est numériquement communicative

– Sa logistique est appropriée

– Comment est notre packaging par rapport au reste des produits de sa même catégorie

– Comment sera l’exposition du produit dans le point de vente

– Rapport produit point de vente- packaging

– Le canal de vente connaît le produit/ il s’agit d’un produit self service dans le point de vente

– Le packaging est approprié pour la saison de vente en question

 

Il ne s’agit que de quelques idées à réfléchir. Par exemple, si nous avons un coffret promotionnel de Noël et nous voulons aspirer à être la « first option » il faut travailler dur pour détecter les faiblesses et les menaces afin qu’elles deviennent des opportunités.

Nous devons équilibrer la conception esthétique et la conception stratégique pour combiner nous ressources et avoir du succès.

Comme W.R. Lethaby l’a dit : « concevoir n’est pas un pouvoir abstrait exercé par un génie, concevoir est la simple détermination de comment un travail doit être réalisé ».

« Be sur you put your feet in the right place », êtes-vous d’accord ?

Categories: Uncategorized
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

MAG Salinas – Nº4

mag4
Categories: Mag
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

ECOUTER LA COULEUR

Lorsqu’Alfred Hitchcock a décidé de filmer « Psychoses » en blanc et noir, il a demandé à son compositeur Bernard Hermann comment pouvait-on transférer le blanc et le noir à la musique afin de mettre l’accent sur le suspens et la terreur psychologique.

La bande son du film « Psychoses » est composée uniquement de violons, violoncelles et contres basses, tout en gérant les nuances, les graves et les aigus magistralement comme le faisait le cinéaste avec le clair obscur en photographie, construisant des scènes iconiques que nous pouvons reconnaître encore aujourd’hui.

Hermann a résout ce défi en composant une des bandes son de l’histoire du cinéma. Musique en blanc et noir.

La relation entre la musique et la couleur se développe au moment où l’art abstrait commence à émerger. Loin de l’idée reçue de vouloir deviner ce que représente un tracé ou une tâche sur une toile, une fois dépouillée de toute forme, il faut « écouter » la couleur. Les relations qui se produisent dans notre esprit peuvent être similaires lorsqu’on voit un rouge vibrant ou lorsqu’on écoute certaines notes musicales.

Nous avons déjà tous entendu parler de la synesthésie. Cette capacité d’associer des objets ou des sensations à une couleur déterminée. La chromothérapie est également à la mode. Elle proportionne aux couleurs des pouvoirs curatifs grâce aux influences émotionnelles que celles-ci ont sur les personnes.

Coleur et commerce

Et en publicité ? En publicité et sur les plans marketing, la codification des couleurs a été si agressive que même si l’on avance que le vert est une couleur sédative qui renforce la vue et équilibre les émotions, si nous mettons un groupe d’hommes entre 20 et 40 ans dans une chambre illuminée en vert il y aura beaucoup de probabilités que leur perception de leur chromothérapie soit l’envie de boire une bière.

Nous sommes habitués et programmés à utiliser la couleur afin de cataloguer et catégoriser les produits : féminin, masculin, enfants et adultes, luxe et accessible, écologique, bas en graisses et grand etc…

Ensuite, nous retrouvons également les typiques classifications émotionnelles des couleurs : « le rouge transmet sensualité et énergie. Idéal pour le sport, la politique, la mécanique, le monde de l’immobilier mais aussi les produits érotiques, textiles, mode etc »

la globalisation du goût

Ceci a construit en grande partie ce que l’on appelle la globalisation du goût. Les marques et les produits se ressemblent de plus en plus et de manière globale. Auparavant, lorsque nous voyagions tout semblait curieux, aujourd’hui, tout nous parait familier.

Il est dit que la décision d’acheter sur le point de vente se fait en quelques secondes. Dans cette lutte pour se démarquer, nous sommes peut-être entrain d’atteindre un « point de saturation » sur ce que les gens sont capables d’assimiler. Peter Brabec, ancien directeur exécutif de Nestlé disait : « dans les périodes technocratiques et incolores les marques offraient plus de familiarité, chaleur et confiance ». Il y avait également beaucoup moins de marques et d’information. Aujourd’hui, l’excessif « garde-robe », « discours » et compétitivité de certaines marques provoquent le doute et l’insécurité chez le consommateur.

De nos jours, tout le monde est capable de voir à travers le streaming, les chroniques online de mode, Instagram, les blogs etc. les semaines de la mode à Paris, Milan, New York… avec leurs collections Printemps – Été 2018 avant même que la collection Automne- Hiver 2017 ne soit dans les magasins.

Ceci fait que la consommation du design, des tendances dans n’importe quel secteur soit à chaque fois plus rapide, fugace, moins appréciée et appréhendée.

Dans ce « tout » que forme une marque, il est nécessaire de réfléchir sur les messages que nous envoyons à nos consommateurs à travers le design et l’utilisation de la couleur.

Penser la couleur d’un produit, de notre packaging, des formes qui l’accompagnent, de l’effet que nous voulons provoquer au delà des classifications formelles auxquelles nous sommes habitués.

« S’approprier » une couleur comme l’on fait des marques telles que Heineken, Tiffany ou Coca Cola n’est pas un fait du destin mais un travail, un plan, une constance et un investissement.

Les couleurs sont très vieilles et très sages, elles savent se renouveler chaque jour et nous offrent une infinité de possibilités, écoutons-les.

 

 

Categories: Design Tags: , , , , ,
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

HEALTH & PACKAGING

PARAPHARMACY_PACKAGING

On est tous conscients du changement radical que le concept de santé a vécu durant les 10-15 dernières années.

Dans nos esprits, la santé n’est plus seulement l’absence de maladie tout comme le traitement est plus qu’un remède d’un problème ponctuel ou concret.

De nos jours, la santé est liée au style de vie, à la beauté, à l’énergie, à la qualité de vie…

Les comprimés n’appartiennent plus exclusivement aux pharmacies, de la même manière, les cosmétiques ne font plus partie seulement des parfumeries.

Le marché a parié très fort sur les traitements IN-OUT. En même temps, les médicaments OTC (en vente libre) ont complément changé le concept de pharmacie.

Selon le Rapport Annuel de Pharmacie de 2016 réalisé par ASPIME, les pharmacies situées dans les agglomérations et les zones touristiques obtiennent déjà plus de 40% de leurs ventes des médicaments autres que les homologués par la Sécurité Sociale (ceux qui s’obtiennent avec une ordonnance et qui ne peuvent pas être publicités).

Cela entraîne de nouveaux concepts et opportunités :

  • Un pourcentage important des consommateurs affirme qu’ils font très confiance à la figure du pharmacien.
  • 80% des consommateurs de produits de parapharmacie se considèrent prescripteurs des produits qui leur plaisent.
  • La vente online a eu un grand impact sur les produits OTC et de parapharmacie durant les dernières années.

Tous ces changements ont provoqué que le packaging secondaire gagne de la force dans les stratégies de vente de ce type de produits :

  • Suite au développement des extensions de lignes de produits
  • Il y a un large choix de canaux promotionnels et de communication
  • Le développement de ce type de produits vise l’innovation
  • Les packs promotionnels sont un attrait pour le consommateur

 

Aujourd’hui on peut vendre un dentifrice comme un cosmétique en le décrivant comme un produit de beauté et non seulement un produit hygiénique. Un écran solaire devient également une crème anti-âge et pour beaucoup de personnes prendre du magnésium ou des comprimés de collagène fait partie de leur routine de beauté.

Voici la raison pour laquelle l’architecture des pharmacies a complètement changé pour avoir des espaces plus ouverts, attirants et conçus avec des vitrines qui ont des campagnes de Noël, d’été… (voir notre tableau sur Pinterest ici)

Tous ces concepts doivent être reflétés dans les emballages et les coffrets de présentation qui se rapprochent plus du monde de la cosmétique que de la médicine.

Est-ce qu’un coffret peut avoir une influence lors du choix d’un produit OTC ? Est-ce qu’un renouvellement de l’image et du packaging peut stimuler les ventes et développer une marque ?

Bien sûr qu’il le peut :

  • Au-delà des informations imprimées, un étui communique à travers sa forme, son toucher, sa couleur et son design.
  • Les packs promotionnels ou de traitement augmentent les achats impulsifs et, par conséquent, le développement de la marque.
  • Le développement de la vente self-service dans les pharmacies et les parapharmacies requiert un packaging qui simplifie et clarifie le choix au consommateur.
  • Un étui, boîte ou coffret peut, avec sa conception, faciliter l’usage au patient.
  • De nos jours, les tendances reflètent plus des styles de vie que des modes. Le consommateur a changé sa forme et ses raisons pour acheter un produit ou un autre. Il est donc indispensable de savoir viser notre message aux personnes appropriées.

Par conséquent, lorsque l’on concevra des packagings pour nos produits sains il faudra toujours penser aux aspects suivants :

  • Innovation : focalisée sur l’information et l’utilisation facile.
  • Briser des schémas de façon modérée pour que les produits ne semblent pas trop « surdimensionnés ».
  • Au-delà d’impacter, l’objectif prioritaire est de créer confiance en notre produit.
  • Il faudrait reconnaître la catégorie de notre produit et ce qu’il le différencie du reste avec un seul coup d’œil.
  • On ne peut pas obvier qu’aujourd’hui la communication d’un produit est globale : notre packaging doit être bien communiqué digitalement, il ne faut pas oublier qu’un grand nombre de consommateurs consultent le réseau pour connaître les produits. Le packaging est devenu ces deux dernières années un important allié dans les stratégies de marketing digital, notamment pour le marketing basé en images comme Instagram.

 

Actuellement, les tendances reflètent plus des styles de vie que des modes.

Le consommateur a changé, il sait parfaitement ce dont il a besoin selon le style de vie qu’il a choisi, il apprécie beaucoup plus la santé et tout ce qui est sain.

Il est plus facile de l’atteindre parce qu’il y a beaucoup de canaux d’information, par contre, il est plus difficile de gagner sa confiance parce qu’il a à portée de main un excès d’informations.

Dans ce sens, la présentation et le packaging peuvent être la clé pour le succès ou l’échec d’un produit.

 

 

Categories: Actualité, Marketing, Tendance Tags: , , ,
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

LES EXPERT NOUS RÉPONDENT: ANDREAS PALM, FONDATEUR DE CDLP

BOÎTE CARTON SUR MESURE

CDLP, basé à Stockholm, est un jeune label de sous-vêtements pour hommes qui va à l’encontre de la production de masse. Avec une approche basée sur l’élégance vestimentaire et la conception d’une nouvelle génération de sous-vêtements de haute qualité réalisée avec des tissus haut de gamme, CDLP crée une expérience consommateur unique à travers un puissant visuel narratif basé sur l’intellect masculin et  la mise en valeur par un packaging ingénieux.

C’est pourquoi nous leur avons demandé de répondre à nos questions:

SALINAS: Tout d’abord, nous sommes très curieux à propos de l’histoire de votre marque. Le nom “Un Cadeau de la Providence” , un nom en français avec une touche spirituelle mais dans un carré jaune vif avec une typographie attirante…je me rappelle de la première fois que j’ai vu une de vos boîtes à Salinas, elle avait attiré mon attention et je me suis demandé quel type de produit pourrait contenir la boîte. Quand j’ai découvert que c’était des sous-vêtements d’homme j’ai été très surpris. Quelle est l’intention ? Est-ce que c’est un jeu de synesthésie entre le sens visuel et l’auditif ? Ou cela cache un autre sens ?

CDLP: Le nom Un Cadeau de la Providence enferme pour nous les petites choses et détails qui font que la vie en vaille la peine. Le nom vient de la vieille chanson Une Belle Histoire, du chanteur français Michel Fugain dans les années 70 et sa manière d’utiliser l’expression la rend très belle. Nous croyons que notre interprétation de l’expression cadre très bien avec le produit- porter des sous-vêtements est un petit geste mais très signifiant qui améliore la vie, notamment quand ils se trouvent dans une belle petite boîte jaune – un cadeau de la providence.

 

SALINAS: CDLP est une marque créée à travers l’expérience du consommateur et elle est très marquée par le packaging. Quelles sont vos raisons pour accorder à la boîte jaune une priorité dans votre stratégie ?

CDLP: D’après nous, la boîte est une partie vitale de l’expérience du consommateur, peu importe la forme du produit, mais encore plus si le but est de se faire remarquer et de gagner de l’importance dans les ambiances de vente plus exclusives, dans les boutiques des hôtels et d’autres endroits similaires. En regardant le pauvre packaging traditionnel des sous-vêtements, nous avons remarqué une opportunité pour se démarquer et faire que la boîte devienne une déclaration et un signe de qualité. D’ailleurs, nous désirions que la boîte soit appropriée pour les réseaux sociaux. Puisque la plupart des gens ne se sentent pas à l’aise pour envoyer une photo d’eux mêmes en sous-vêtements, la boîte est devenue notre signature dans les médias sociaux.

 

SALINAS: Qu’est-ce que vous pensez du rôle du packaging de qualité dans l’e-commerce ?

CDLP: Nous croyons que les packagings intelligents et attirants sont en train de gagner de l’importance dans l’interaction avec le client, peu importe s’il s’agit d’un endroit de vente ou si le produit est envoyé à la maison.

 

SALINAS: Quand je dis luxe CDLP dit…

CDLP: L’habilité de vivre dans le présent.

 

SALINAS: On peut considérer CDLP une marque niche, une tendance qui va rester dans un future proche. Il y a trois types ou concepts de marque niche : celle qui est née pour être niche, petite, exceptionnelle…, celle qui est née comme une startup avec des objectifs de développement et celle qui est née comme une ligne exclusive faisant partie d’une grande marque. Qu’est-ce que vous en pensez ? Qu’est-ce que veut dire pour vous d’être une marque niche ?

CDLP: Pour nous, être une marque niche veut dire créer quelque chose en laquelle nous croyons plutôt que créer quelque chose selon l’importante potentielle du marché. Nous aurions pu atteindre des volumes beaucoup plus importants si on avait compromis les tissus, la qualité et le packaging et si on avait lancé le produit au marché à travers des tiers. Cependant, cela n’a jamais été notre but ni notre intention. Nous voulions faire les meilleurs sous-vêtements pour des hommes et des femmes qui apprécient la qualité, l’élégance intemporelle et la narrative sur la masculinité, c’est exactement cela ce que nous sommes en train de faire. J’imagine que cela nous place dans la première catégorie, il est très difficile d’imiter cela comme une ligne exclusive d’une grande marque.

 

SALINAS: D’après vous, le client final accorde plus d’importance à : ce qui est esthétique, écologique ou fonctionnel ?

CDLP: Nous croyons que pour notre client, lorsqu’il s’agit de sous-vêtements, l’ordre est : fonctionnel, esthétique et écologique.

 

SALINAS: Qu’est-ce qui fait qu’un coffret ou une boîte vous surprenne ?

Nous somme toujours agréablement surpris quand nous sentons que quelqu’un a mis beaucoup d’intention et d’amour pour la création d’une boîte. Nous pensons que la plupart des entreprises focalisent 95% dans le produit et 5% dans la boîte. Apple a introduit les packaging dans un marché plus large, il y a des entreprises qui sont source d’inspiration comme Leica : les gens publient des vidéos online où ils désemballent grâce à leur packaging extraordinaire.

Nous souhaitons remercier CDLP pour sa participation sur notre blog. Nous avons beaucoup apprécié de pouvoir partager avec vous des idées et concepts sur une passion commune, le packaging.

Nous encourageons vivement les personnes intéressées para le packaging et le branding de se « balader » sur leur site internet.

 

 

MAG Salinas – Nº3

mag3en
Categories: Mag
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

LES EXPERTS NOUS RÉPONDENT: DANIÈLLE ROUSSEAU

luxepack16-salinas

Heureusement, l’ère du numérique et de la e-communication ne sont pas allés jusqu’au point de remplacer entièrement les relations face à face dans les affaires.

Au cours de l’année 2016, les salons professionnels ont ajouté certains exposants et visiteurs dans leurs rangs. Cependant, ils ont dû s´adapter à une nouvelle réalité et offrir plus de spécialisations, de qualité ainsi que d’autres attraits où la présence physique est importante ainsi qu’une bonne sélection d’exposants et un plan de conférences avec des figures clefs du secteur.

Danièlle Rousseau, directrice de project sur de nombreux salons internationaux nous parle de la dernière édition du LUXE PACK MONACO dont Cartonajes Salinas a fait partie. 

1.- UN RESUMEN EN QUEQUES MOTS DE LA DERNIÈRE ÉDITION LP MÓNACO

Comme chaque année, le salon LUXE PACK a réservé bien des surprises aux visiteurs : nombreux lancements de produits, ouverture d’un nouvel espace dédié aux solutions digitales pour les marques de luxe (C2L), Mur des Innovations interactif. Luxe Pack Monaco 2016 = 463 exposants et 8645 visiteurs représentant 4582 sociétés différentes.

2.- QUELLES SON LES DIFFÉRENCES LE PLUS REMARQUABLES ENTRE LES ÉDITIONS DU MÓNACO, NY ET SHANGHAI

MONACO. Édition historique, internationale. Plus de 400 exposants, plus de 8500 visiteurs. Stands designés à l’image des sociétés exposantes. En 2017 Luxe Pack Monaco fêtera ses 30 ans ! Intègre depuis 3 ans une section dédiée à la formulation des produits de soin et parfums, et depuis 2016 une section pour les experts en transformation digitale pour les marques de luxe. La taille du salon justifie une durée de 3 jours.

NEW YORK ET SHANGHAI. Respectivement 14 et 10 ans d’existence. Luxe Pack NY permet aux fabricants de se focaliser sur la clientèle sud et nord américaine. Luxe Pack Shanghai leur permet d’accèder aux marques asiatiques. Nous proposons aux designers et fabricants d’emballages des stands clé en main incluant les pauses café et déjeuner : le salon ne dure que 2 jours, les exposants n’ont donc qu’à apporter leurs échantillons et peuvent se concentrer sur le business sans avoir à se préoccuper du montage et démontage de leur stand.

 Mais quel que soit le lieu, l’ADN de Luxe Pack est toujours respectée et essentielle:

– Salon haut de gamme pour les marques de luxe

– Focus sur le packaging, le design et la créativité

– Sélectivité, qualité des exposants et des visiteurs

– Fidélité, constance des exposants, des visiteurs

– Proximité, échanges entre organisateurs, exposants et marques

3.- L´ANEE PROCHAINE LP CÉLEÈBRE SA TRENTIÈME ÉDITION. QUELS ASPECTS DU PACKAGING ET DE L´INDUSTRIE DU PACKAGING PENSEZ VOUS QUI ONT CHANGÉ PLUS PROFONDÉMENT AU COURS DE CES ANNÉES?

Des innovations en termes de gestuelle, de matériaux, de design très créatifs.

De plus en plus de démarches et de solutions éco-responsables (nous le voyons bien à travers notre prix Luxe Pack in Green qui a beaucoup de succès, surtout en Chine). Une vraie tendance pour la personnalisation des packs, voire l’hyper-personnalisation / l’individualisation, rendue évidente entre autres grâce aux nouvelles techniques d’impression. Et nous espérons que les exposants de Luxe Pack, très créatifs, saurons nous étonner encore dans les années à venir !

4.- QUELS NOUVEAUX SECTEURS, EN PLUS DU COSMÉTIQUE, PARFUMERIE ET SPIRITUEUX SON INTÉRESSÉS À VISITER LP?

Soin / santé / pharmacie, épicerie fine, papeterie / instruments d’écriture, tabacs / mode / maroquinerie.

5.- PACKAGING ET DE NOUVELLES TECHNOLOGIES. QU´EST- CE QUE DUX MOTS ENSEMBLE SUGIERE A VOUS?

On a vu apparaître des solutions très originales et technologiques depuis quelques années, notamment pour la traçabilité des produits et la contrefaçon. Les nouveaux usages, les nouvelles technologies permettent aux fabricants de proposer des packagings interactifs et ainsi toucher des cibles plus variées. Certaines marques retravaillent leurs packagings en y intégrant de la connectivité pour adresser un public de jeunes consommateurs “hyper connectés” par exemple !

6.-EN QUEQUES MOTS: LES DERNIERES TENDENTES EN PACKAGING VUES EN LPM 2016.

Chaque année Luxe Pack réunit, en amont du salon, un comité d’experts appelé le Trends Observer qui, à partir des produits des exposants, décryptent et analysent les tendances.

Pour Luxe Pack 2016 les 3 tendances marketing qui se sont dégagées sont:

FRUGALITÉ: Simplicité, sobriété des formes, coupes précises, discrétion

COMPULSIVE: Décors/couleurs, taches/pois polychromes, acidulé, impulsion/envie subite

IMPRINT: Toucher/ressentir, textures, effets sophistiqués, gravage, poids de matières

7.- DU PLUS IMPORTANT AU MOINS IMPORTANT, DANS QUELLE POSITION PENSEZ-VOUS QUE LE CONSOMMATEUR FINAL SITUE: L’ESTHÉTIQUE, L’ÉCOLOGIQUE, LE FONCTIONNEL.

La majorité des marques étudient le comportement des consommateurs avant de lancer leurs produits, et continuent leurs études pour que ces produits répondent à des problématiques du marché.

J’imagine que c’est:

  • Esthétique (spontané),
  • Fonctionnel (c’est beau mais si ce n’est pas pratique et facile, ce n’est pas un bon choix),
  • Écologique (encore peu de consommateurs se posent la question de savoir si le coffret, le flacon, le jus du parfum qu’ils achètent a été conçu de manière écologique).

8.- COMMENT IMAGINEZ-VOUS LUXE PACK DANS 30 ANS?

J’imagine très mal un monde sans emballage et donc dans 30 ans Luxe Pack aura sans doute encore sa place. Les fournisseurs continueront à s’adapter aux évolutions du marché, aux nouveaux usages et aux attentes des consommateurs en faisant preuve de créativité. Le problème majeur (que nous rencontrons déjà) est celui des halls d’exposition et de la place disponible pour accueillir tous les fournisseurs qui postulent !

9.- QU’EST CE QUI DIFFÉRENCIE LPM DES AUTRES SALONS?

Luxe Pack s’est positionné dès le départ sur une niche et ne s’en est jamais éloigné. Le salon a su grandir petit à petit en accord avec son ADN, pour devenir rapidement un rendez-vous unique et incontournable, et une réelle plateforme de lancement des nouveautés packaging.

MAG Salinas – Nº2

mag2fr
Categories: Mag
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

JOYEUX NOUVEAU PACKAGING 2017

new-packaging

Le monde digital a transformé la manière d’approcher les clients et de répondre à leurs demandes. Quelqu’un a qualifié l’ère du E-commerce comme la “new shopping révolution” où chercher une expérience d’achat même virtuelle continu d’être le plus important.

Dans ce sens, le packaging est encore le meilleur allié des marques. Loin d’être démodé ou obsolète, il a su se réinventer et s’adapter aux nouveaux temps. Il maintient intact tout son pouvoir d’anticipation et d’excitation sur le produit

Nous partageons 4 points clefs dont il faut tenir compte pendant cette année au moment de designer nos coffrets. Ce ne sont pas des tendances mais bien des éléments clefs qui ont émergé pour s’installer pendant longtemps dans nos briefs:

 

PACKAGING ET SOCIAL MEDIA.

Les réseaux sociaux aiment le packaging. Ils trouvent dans les packs un grand allié au moment de transmettre un grand message en un seul instantané.

Instagram est le réseau social choisi par la majorité des marques de luxe pour travailler l’engagement de ses adeptes.

À partir de maintenant, une image “ne vaut plus que 1.000 mots, une image vaut plus de 1.000 “likes”.

Il faut tenir compte de ceci au moment de réaliser nos designs de coffrets ou d’étuis, trouver l’essentiel pour pourvoir le montrer par après. Il faut également penser à la “photogénie” du packaging: comment montrer des valeurs qui auparavant se révélaient par le tact, par exemple.

 

INTERNET EST ESTHÉTIQUE.

Le réseau des réseaux provoque que la ligne entre l’entreprise et le consommateur soit de plus en plus fine. C’est une tendance d’exposer et partager un “lifestyle” de tout, même des marques. C’est important que les designs manient les concepts de bio, éco, naturel…c’est même essentiel lorsque l’on parle de luxe.

Tout sera une question de détails. Les grandes maisons de luxe devraient réussir à montrer et mettre l’accent sur la qualité et l’exceptionnalité de leurs offres afin de préserver la fidélité de toute leur paroisse. Dans ce sens, les coffrets et les nouvelles créations ont aussi beaucoup à dire.

UN NOUVEAU TARGET À PRENDRE EN COMPTE. Selon une étude de la société de consulting Deloitte, en 2025, la génération dénommée Milennials représentera 75% de la force de travail dans le monde.

Une génération beaucoup plus critique, exigeante et volatile que l’actuelle. Une génération où 86% partage à travers RRSS ses filiales et ses phobies sur les marques et produits. Une génération pour laquelle l’expérience d’achat est presque aussi importante que le produit même, où On et Off sont deux faces d’une même monnaie.

Le packaging est le grand allié du E-commerce pour renforcer cette expérience d’achat dans le secteur digital. Nous le voyons avec des clients qui commencent à utiliser ce canal ou à développer de nouvelles stratégies. Inclure des doses de séduction et d’expectative face à ce que nous recevons, substitue et compense les désirs d’immédiateté et la relation physique dans le magasin réel.

 

À Salinas, nous sommes convaincus que le packaging est une expérience culturelle, émotionnelle et fonctionnelle. C’est sur ces trois axes que nous travaillons et développons nos nouvelles idées qui répondent aux besoins de nos clients. Les B2B nous devons nécessairement être de plus en plus B2B2C et connaître l’entourage final où nos coffrets vont vivre afin de proposer la meilleure solution pour chaque cas.

Categories: Actualité, Marketing, Tendance
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

LES EXPERTS NOUS RÉPONDENT. SONIA GRAFFIN

Sonia Graffin est Directrice de Marketing et membre du Comité de Direction en Parfums et Conception ainsi que Directrice de Marketing à Deploro Fashion.

Nous avons eu le plaisir de travailler ensemble à plusieurs occasions.

Dans ce petit entretien elle nous fournit 10 clés très intéressantes sur l’actualité du monde du packaging.

1- De 1 à 10, l’importance du packaging lors du lancement d’un nouveau produit.

C’est le premier impact face au consommateur dans un espace saturé de packaging de toutes les marques.

2- Actuellement la principale fonction du packaging de luxe est :

Le packaging fait partie de la propre identité du produit de luxe, il a pour but de représenter au premier coup d’œil tout ce que l’essence intérieure souhaite transmettre.

3- Un coffret de luxe ne peut jamais…

Passer inaperçu

4- A-t-on déjà tout vu dans le packaging ?

Je n’espère pas

5- Tendance, moins vaut plus que trop ?

Moins vaut toujours plus, cela est toujours plus difficile mais plus intéressant.

 

 

 

 

Pour la nouvelle collection de coffrets de Noël Tous Parfums, on a créé un coffret qui surprend grâce à son effet holographique, sa combinaison de contraires (mates et brillants) et pour le jeu de lumières et textures qui lui confère un aspect entièrement nouveau, qualitatif et luxueux.

6- Le packaging et le monde numérique, amour ou haine ?

Ils doivent cohabiter mais les sensations transmises par le packaging ont besoin de tout ce qui est sensoriel, le toucher…

7- Le dernier coffret qui a attiré ton attention…

Il était l’expression minimale mais avec des détails qui lui rendaient unique.

8- De 1 à 10, l’importance du packaging dans la décision d’achat:

L’effet cadeau…8

9- Une boîte dont tu te rappelles et pourquoi

Le coffret de champagne Louir Rogederer de Philippe Stark parce qu’il rompait les schémas habituels.

10- Ce que tu aimes le plus développer dans un projet est…

L’effort de vouloir interpréter tous les messages du produit sur une superficie minimale.

Merci beaucoup Sonia pour ton temps et tes mots !

Categories: Actualité, Design, Événements, Marketing, Tendance
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

MAG Salinas – Nº1

mag1
Categories: Mag Tags:
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments

GASTROSOPHIE, PACKAGING ET D´AUTRES PLAISIRS

Sotin (Allemagne) 1851.

Le Chevalier de Lelly jette les bases du concept original de la Gastrosophie en la décrivant comme la science des appétits, des joies et des sentiments.

Un mélange de plaisir et connaissance.

Un gourmet est une personne éduquée en gastronomie ou amateur de repas raffinés; on suppose qu’un gourmet n´apprécie pas seulement la nourriture de meilleure qualité mais manifesterait également son intérêt pour des questions artistiques et culturelles.

Rome 1986.

Mc Donald ouvre une filiale en pleine Piazza di Spagna; en signe de protestation contre ce fait et contre le concept fast-food une manifestation a lieu, elle est conduite par des journalistes et personnages de la culture italienne.

Comme conséquence de cette manifestation naît le mouvement slow food. Ce dernier souhaite revendiquer le concept de gastrosophie qui va à l´encontre de la standardisation du goût dans la gastronomie.

C´est un mouvement actuellement actif et reconnu par la FAO.

Dans le monde entier 2016.

Il existe une multitude de paroles unies à l´adjectif gourmet qui nous sont très proches: healthy gourmet, hamburger gourmet, revue gourmet, magasin gourmet, marché gourmet, recette gourmet, ging tonic gourmet…

Le marketing s´approprie le mot gourmet parce qu´il comprend bien que l´hédonisme est toujours très à la mode. Le plaisir de la nourriture et des boissons est un luxe, une expérience, une jouissance et une culture.

Peu importe les siècles qui ce sont écoulés, nous aimons autant que Le Chevalier de Lelly savourer les plaisirs de la table.

Le marketing et les marques  ont compris que nous avons une relation différente avec la nourriture pendant la semaine, et en weekend ou les moments de loisirs, et pour cela, le mot gourmet décrit l´ensemble des produits, des lieux et des expériences qui nous emmènent plus loin que la nourriture quotidienne.

Aujourd´hui il s´agit de ce que l’on mange, comment on le mange, où on le mange et avec qui on le mange.

Et bien que le dicton “nous sommes ce que nous mangeons”  est vrai, il ne l´est pas moins celui qui affirme “on mange avec les yeux”.

C´est la gastronomie même qui nous a déjà appris que la présentation du produit est essentielle.

C´est pourquoi nous pouvons parler de packaging gourmet ou de packaging gourmétisant.

Un étui ou un coffret aident à renforcer l´histoire d´une marque, à montrer sa valeur différentielle et son exclusivité et à créer une marque de luxe.

Nous avons besoin d´envelopper notre produit dans une boîte qui parle de notre vin, notre champagne, notre huile ou notre chocolat etc…

Nous devons laisser une trace dans l´esprit du consommateur de manière que, quand il pense à notre produit ou il le voit, il réussisse à évoquer une saveur, une odeur, un moment, un lieu…

C´est ça le luxe.

Á Salinas nous aimons “cuisiner” de la même manière qu’un gastrosophe, en tenant compte des textures, de la combinaison des contraires, des couleurs, de la forme, de la composition… chaque petit détail compte pour raconter l´histoire d’un produit fait avec le plus grande soin.

En définitive, tel est l´objet du packaging gourmet, mettre un prénom et un nom à une “expérience de luxe” bien déterminée.

 

 

 

 

 

Categories: Actualité, Marketing, Tendance Tags: , ,
Strict Standards: Only variables should be passed by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68

Strict Standards: Only variables should be assigned by reference in /var/www/vhost/cartonajessalinas.com/home/html/wp-content/themes/cartonajes_salinas/functions.php on line 68
| Comments